Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Témoignage 38

6 Juin 2010, 13:50pm

Publié par SOS Hommes Battus


Je m'appelle X. je suis un homme battu.
Au dernier incident j'ai eu 10 jours d' itt;
J'ai un temoin qui a deposer, il a confirmer mes dire,
Il a affirme a voir vu mom ex compagne me frapper.
Mais a la suite d'une garde a vu de 9h a 20h, elle est sortie sans soussis et revenu au domicile et avec un sentiment fort de victoire, J'ai du quitter le domicile.
 
tout cela est-il normal ?

Commenter cet article

nollet 12/05/2013 01:11

J ai lu votre recit.j ai peine pour votre couple .ce soir moi aussi je suis dans une situation délicate. Mon amie pour qui je ferai n importe quoi m a encore m épuisé sous toutes ses formes et
aussi me frapper.Elle a pour elle un atout, c est son logement. Ok mais moi, je l avoue je n ai pas su me contenir à ses attacques.J ai mal reagie.J ai repondu et resultat cela est pire que mieux
.Je m en veuux ennormement.J ai dans un premier temps voulu prevenir la police mais là elle c est interpauser donc j ai laisser faire.Mais après elle est revenue à la charge en me disant tout ce qu
un homme ne peu pas entendre.Je vous comprends tres bien.Les femmes ne sont pas comme nous .moi je l aime malgres tout et je ne sais pas comme vous comment se sortir de ce calver.
Amicalement Didier

Mejean 28/07/2011 11:48


Maltraité par une perverse narcissique alcoolique durant sept ans et même devant mes enfants, seul raison pour laquelle je suis resté avec elle, après trois tentatives d'assassinats sur mes enfants
et ce qui parait être un infanticide avec son nouveau conjoint, la justice lui a donné et lui donne encore toujours raison même après avoir constaté des crises d'alcoolistion massives cinq ans
après notre séparation par jugements et qui obligent mes enfants à vivre avec elle contre toute logique.
La justice mets mes enfants délibérément en danger pour s'autoprotéger d'une mauvaise gestion de cette affaire malheureuse depuis le début et après plus de cinq ans d'un amoncèlement exagéré de
procédure inutiles, aucun juge n'est assez indépendant pour sortir mes enfants de cette triste histoire qu'ils subissent de plein fouet.
Il n'est pas utile de préciser que les services sociaux et les écoles ou même la police ont une grande responsabilité car ils ont établis faux sur faux dans ce gachi irréverssible qu'ils ont
fabriqué de toute pièce.
Si vous accepter mon témoignage, je n'accepterai pas d'être à visage couvert car vu le nombre de couteaux que j'ai évité ou d'autre actes impensables je pense que mon devoir de père pour protéger
mes enfants et ceux des autre ainsi qu'alerter l'opinion publique sur les danger de certaine femme dont la dangerosité impensable mais pas à la mode n'est plus à démontrer.
Handicapé à 80% son seul but semblait être de me soutirer de l'argent pour boire toujours encore plus et elle boit toujours sous couvert de la justice.

restant à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire, je réagis suite au témoignage masqué d'un père qui n'était très persuasif bien au contraire.

Lionel Mejean 06 28 80 13 47


SOS Hommes Battus 18/08/2011 13:24



Nous vous remercions de votre proposition et nous vous informerons ici même si vous avons besoin d'un témoignage dans les médias. VOtre histoire est bien triste et nous espérons que tout
s'arrangera pour vos enfants. Bonne continuation



Danalexandre 17/10/2010 10:45


La normalité dans ce drame qui nous touche tous quasiment de la même façon est difficile à cerner. Des policiers qui interviennent quand il y a des violences à votre domicile conjugal refuseront ou
vous culpabiliseront pour un dépôt de plainte contre votre femme. On m'a dit quand j'ai essayé de le faire le soir ce mon passage à tabac devant notre fils que "j'allais détruire ma famille". Et
j'ai déposé malheureusement une main courante qui ne vaut rien et qui a galavanisé ma future-ex femme dans sa perversion et la violence. Malgré les certificats médicaux, la justice familiale
(matriarcale) a donné la résidence principale des enfants à la mère et je vis depuis plus d'un an dans la hantise que nos deux enfants, qui n'ont que 20 mois, se fassent battre à l'occasion d'une
crise et aussi pire qu'ils soient élevés dans un cadre ou la manipulation, le mensonge et la perversion font office de piliers d'éducation. Je me bats tous les jours pour tenter de les préserver de
cela et j'espère. C'est très difficile. A cause de cette violence, psychologique et physique, qui a duré presque un an avant que je ne demande le divorce, je suis conscient que j'ai changé, qu'il y
a une félure dans mon être qui ne pourra jamais être réparée et que j'éprouve un besoin envahissant d'être reconnu par la justice comme victime. Ce qu'elle ne fait pas à cause de préjugés tenaces.
Merci de m'avoir lu.


SOS Hommes Battus 18/10/2010 18:27



La réaction de la police n'a pas été constructive puisque de toute manière au bout, il y a une famille détruite et plusieurs victimes...


N'hésitez pas à demander une expertise médico-psychologique ou psychiatrique de votre ex.


Bon courage



seb 02/09/2010 09:27


Malheureusement en France la mentalité veux que ça soit toujours la femme qui subit des violence conjugale ,je vit en ce moment une histoire pas simple non plus et quand les gendarmes sont
intervenu c est moi qui es du partir du foyer conjugale elle ma rappeler le lendemain matin en pleure pour que je revienne ce que j ai fait et les coups et les insultes ,rabaissement ...
Recommencent de plus belle , j ai une fille qui voit ça même si elle est encore un bébé et je sait que quoi qu il arrive avec les lois française je n aurais plu ma fille et que c est moi qui
payerai ses actes et pas elle bonne courage a toi je comprend ta situation


thierry 13/07/2010 22:00


la durée ne fait pas tout . J ' ai été mis en garde à vue 18 heures pour une plainte de ma femme . Elle a été entendue 3 heures et finalement le procureur m ' a reconnu victime et ma femme
"agresseur " Continuez à recueillir les témoignages , par exemple , des collègues de travail qui vous ont vu avec des traces de coups , des messages sur votre répondeur que vous avez fait écouter
et si tous ces témoignages vont dans le même sens , vous avez des chances de vous faire reconnaître comme la victime , ce qui est le point essentiel (au commissariat , j ' ai été accueilli par un
policier qui m ' a dit "alors connard on frappe sa femme ...)


juju 11/06/2010 22:57


Et puis elles veulent taper et ensuite si on se défend elles se font passer pour des malheureuses petites victimes.


SOS Hommes Battus 13/06/2010 15:05



Non elles sont de fortes victimes parce qu'elles au moins, elles osent déposer plainte. Elles osent pleurer, faire les faibles... Les hommes s'obstinent à vouloir paraitre forts...


Entre les "faibles" et les "forts" de quel côté penche t on à votre avis ?


A vous de démontre que vous êtes fort en déposant plainte et faible à la fois en affichant votre désarroi, votre peur et votre souffrance.