Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Témoignage 24

28 Novembre 2009, 19:54pm

Publié par SOS Hommes Battus

j'ai honte de vous en parler car les écris sont plus facile que les paroles


je fais moi aussi partis des hommes battus de la société et je voudrai le faire savoir

elle me fait plein de préssion moralle, violence moralle elle me ménace de m'arracher mes enfants
sur le seul pretexte que elle est une femme et moi je suis un homme en me battant devant mes enfants
en m'injuriant

je suis fatigués comprenner moi, je suis épuisé morallemant il y t'il une solution pour nous les
HOMMES?

Commenter cet article

fmdt 04/12/2009 14:41


Au modérateur de SOS Hommes Battus
Je fais mon mea culpa. Mais on se sent si seul face au matraquage médiatique des femmes victimes de violences conjugales.
S'énerver ne sert à rien, certes, mais l'honnêteté et l'éthique ne rapportent pas grand chose non plus quand on est un homme, j'en ai fait l'amère expérience.
Bon courage à vous (et promis, je ne recommencerai plus, mais c'est dur...)


fmdt 04/12/2009 08:42


La solution, c'est de quitter au plus vite cette salope (et je suis encore trop gentil). Pour ma part, mon divorce vient d'être prononcé en appel. Ma femme m'insultait, plus rarement me donnait des
coups, et fréquemment vivait des épisodes de crise de nerf. Il se fait que j'ai tenté de la contrôler, ce qui a occasionné des marques.
Je vous laisse imaginer la suite. Le divorce a été maintenu, suite à mon appel, à mes torts exclusifs. j'y reviendrais sur ce site. La "justice" aux affaires familiales m'écoeure, vous ne pouvez
pas imaginer.
Divorcez au plus vite. Si vous rencontrerez des difficultés, notamment pour la garde des enfants, ce ne sera rien par rapport au cumul de ce que vous vivrez auprès d'une c.....asse telle que votre
épouse.
Faites-le, ce sera dur, mais vous serez libéré.
F.


SOS Hommes Battus 04/12/2009 14:05


Nous comprenons votre colère et votre désarroi, mais nous prions tous les ceux qui font des commentaires de bien vouloir éviter les mots injurieux qui n'apporte rien à vos témoignages et qui, en
aucun cas, n'aideront à faire avancer la cause des hommes victimes de violences conjugales.