Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Les résumés du colloque SOS Hommes Battus 2012

22 Novembre 2012, 21:29pm

Publié par SOS Hommes Battus

Lundi 19 novembre 2012, l'association SOS Hommes Battus a tenu son second colloque.

 

Même si le public reste limité, ce qui peut être compréhensible sur un sujet si pointu, les échanges ont été passionnants.  Cela a été aussi l'occasion de dévoiler quelques chiffres. La présence de plusieurs journalistes (radio, presse écrite, télé) nous démontre cette année un début de prise de consience sur le sujet encore tabou des violences conjugales faites aux hommes.

 

 

Vous trouverez ci-dessous les interventions des intervenants ainsi que nos statistiques.

 

 

Intervention de Pierre Bertrand, victime et universitaire : link

 

Intervention de Olivier Besida, victime et délégué Paris de SOS Papa : link

 

Intervention de Catherime Ménabé, doctorante en droit pénal et sciences criminelles : link

 

Les statistiques de SOS Hommes Battus : link

 

  Affiche colloque 2012

 

 

 

 

Nous vous retrouverons l'année prochaine pour notre 3ème colloque le mardi 19 novembre 2013. Réservez la date !!

 

 


Commenter cet article

jesuispere 25/04/2013 16:56

Bonjour,

Comme pouvoir télécharger et imprimer simplement les actes du colloques ?

Cordialement.

SOS Hommes Battus 02/05/2013 17:32



Malheureusement OVer-blog ne nous permet pas de mettre en direct les fichiers .pdf dans une page. Nous sommes donc obligés de passer par un hébergeur... Et selon le système utilisés, l'accès en
est plus ou moins facile. Désolés.



armand 06/12/2012 17:47

Jeudi 6 Décembre 2012,
Je fais suite à cette excellente émission captée par hasard sur France Inter ce matin.
Que de souvenirs elle ravive en moi !!
Son titre traite des hommes battus.
Je pense qu'il n'est pas tout à fait adapté à la situation réelle du plus grand nombre.
L'expression la plus juste,à mon avis, devrait être "hommes maltraités".
Car en vérité, un homme n'est que très rarement effectivement "battu".
Par contre, la maltraitance dont il peut être victime de la part de certaines femmes, peut elle avoir des conséquences dramatiques et revêtir une violence insoupçonnable, et ce bien au delà de
certains chocs physiques.
Mon histoire date de maintenant 35 ans.
Je tiens à la raconter car, même si elle s'est apparemment bien terminée pour moi, et surtout mes deux enfants, les cicatrices en restent encore très vivaces et ma vie personnelle s'en trouve
aujourd'hui toujours très affectée.
Marié depuis 10 ans et Papa de deux adorables enfants, ma femme a décidé brusquement d'entreprendre en 1984, une procédure de divorce suite à une rencontre faite dans son milieu professionnel.
J'ai tenté d'y résister car j'entrevoyais bien là une erreur de jeunesse et un attrait pour une position sociale de façade.(les suites m'ont donné raison)
Devant mon opposition, ma femme s'est montrée d'une violence extrême, faisant successivement appel soit à des voisins, soit aux forces de l'ordre en prétendant sans aucune raison avoir été frappée
par moi.
Puis ne voyant pas ma résistance faiblir, malgré le préjudice que je subissais par ces accusations publiques, son agressivité verbale s'est manifestée devant mes enfants, insultes graves, menaces,
accusations mensongères et ignobles. Rien ne m'a été épargné.
Puis ce fut l'ironie et le mépris, la nourriture présentée dans mon assiette avec des asticots, des rumeurs colportées jusqu'à l'école de mes garçons et bien sûr auprès de mes meilleurs amis.
Et enfin ce que j'estime être une véritable violence physique, des crachats en pleine figure en présence de mes enfants.
Dans cette lamentable histoire, je n'ai jamais été "frappé" bien sûr.
Mais pour autant j'en suis resté longtemps et encore maintenant,et à jamais, meurtri.
Mais que peut faire un homme en face de ces déchaînements de violence?
N'y aurait il pas lieu de s 'interroger sérieusement sur l'origine de certaines de ces "violences faites aux femmes"?
Au final, je tiens à vous préciser que grâce à la perspicacité d'un juge aux affaires matrimoniales (femme pourtant!!)et à la ténacité et au courage d'une assistante sociale, justice m'a quand même
été rendue, et j'ai obtenu la garde de mes deux enfants.
Par cela, j'ai pu refaire surface et reprendre une vie presque normale, porté par mes responsabilités de père et l'affection de mes deux garçons.
Mais pour ce cas, combien de vies d'hommes définitivement brisés??
Combien finissent par lâcher prise et se livrer eux mêmes à des violences avec les conséquences judiciaires que l'on sait?
Combien de fins de vie à la rue?
Combien de suicides?
Oui ...La maltraitance des femmes à l'encontre des hommes.. cela existe, c'est grave, c'est facile pour elles, et sans aucun risque, sauf à celui de se voir elles mêmes battues, ce qui leur
confèrera le statut convoité de victime!!!!!
Ne tombez pas dans ce piège!!! parlez!! exprimez vous!! appelez au secours!!
Maintenant des associations existent, et c'est heureux.

SOS Hommes Battus 07/12/2012 13:49



Notre association s'appellent SOS Hommes Battus car cela est facile à retenir et cela 'parle' aux gens. Mais vous aurez entendu que nous n'employons que le terme de victimes de violences
conjugales. Mais contrairement à ce que vous croyez la plupart des hommes -de ceux qui nous contactent- sont tout autant victimes de violences psychologiques, verbales que physiques.



NAVARRO Marie-Josée 24/11/2012 07:03

pourquoi, ce n'est pas télévisé ?

SOS Hommes Battus 07/12/2012 13:41



Demandez aux journalistes !