Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Les "hommes battus" au JT du 26/07/2011

27 Juillet 2011, 09:02am

Publié par SOS Hommes Battus

 

Un reportage sur les hommes victimes de violences conjugales a été diffusé ce mardi 26/07 dans le journal télévisé "19/20" sur France 3.

 

Voir le lien ci-après ICI (à partir de la 18ème minute).

 

Ce documentaire a été tourné en décembre et nous n'avons pas été informés de sa diffusion, nous n'avons donc pas pu prendre les mesures nécessaires pour faire face à une recrudescence d'appels. Aussi, suite à cette diffusion, nous sommes difficilement en mesure de répondre à tous les appels ! Merci de nous contacter aussi par email à soshommesbattus@yahoo.fr ou de rappeler dans les jours suivants.


Merci de votre compréhension.

 

 

 

Commenter cet article

Mejean 18/08/2011 16:27


Non quand ont est une vrai victime, on est capable d'avoir des vrai argument; les hopitaux n'ont jamais accepté qu'elle avoue être le problème et ont toujours voulu m'interné lorsque j'allais la
chercher le landemain de ses évacuation par le SAMU, les policiers et les servivces sociaux n'ont jamais fait de signalement alors que c'était leur rôle, les psy aux urgence m'ont toujours
culpabilisé alors que leur rôle était de l'interner.
Hospitalisé d'office pour tentative d'assassinat "ivre", pourquoi après trois mois elle est sortie alors que sur conseil de mon médecin traitant j'avais signé la reconduite pour trois mois de la
mesure ?
Les services sociaux, les écoles etc... avaient décidé que j'étais le problème et ils y sont arrivé en persuadant la mairie, le procureur en faisant des signalement bidons concernant ma personne et
elle a fini par tuer un nourrisson et le juge s'est débarassé sans attendre de l'affaire et il n'y a même pas eu d'enquête. Dans tous ces cas vous vous retrouvez seul, à ne plus rien comprendre
pendant une ou plusieur semaine, espérant que ce soit la dernière fois après ses promesses.
En fait ce sont des cycles et tout recommence toujours et encore et la justice ne sait pas reconnaître ses erreurs.
Bien au contraire, elle suit la danse des avocats qui consistent à idéaliser un conflit parental pour que les enfants soient placés, comme s'ils avaient un contrat avec l'aide sociale à
l'enfance.
lionel Mejean
En fait,


Mejean 29/07/2011 16:22


L'homme n'a pas eut des propos très persuasifs, il valait presque mieux qu'il ne parle pas. Cela ressemblais plus à un texte appris par coeur qu'un témoignage spontané.


SOS Hommes Battus 18/08/2011 13:25



Par expérience, les hommes victimes ne parlent pas. Nous nous demandons parfois où les médias vont chercher leurs témoins...