Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Le commissariat de Montrouge (92) reçoit SOS Hommes Battus

12 Décembre 2012, 17:40pm

Publié par SOS Hommes Battus

L'initiative revient au commissaire qui, suite à un article paru dans Le Parisien, a été interpellé et ému de notre constat de refus de plainte dans certains commissariat.

 

C'est donc dans le but de faire le point que Mr le Commissaire a reçu notre présidente ce vendredi 7 décembre 2012.

 

  com pol

 

 

En s'appuyant sur nos statistiques, la réalité des violences conjugales faites aux hommes et le besoin d'accueil de ces victimes ont été abordé de façon sereine et réaliste. Mr le Commissaire a été étonné du nombre de contacts que nous recevons au sein de notre association. C'est normal d'ailleurs, car répartis sur la totalité du territoire et l'ensemble des commissariats, le nombre de dépôts de plainte reste faible.

 

Nous avons eu aussi la possibilité de rencontrer et d'échanger nos coordonnées avec le commandant, adjoint au commissaire et chef  CSPAP (chargé de la sécurité de proximité Aglomération parisienne) et la capitaine chef du SAIP (Service de l'Accueil et de l'Investigation de Proximité).

 

Mr le Commissaire nous a assuré de l'accueil bienveillant qui peut être apportés aux hommes victimes de violences conjugales et nous a proposé quelques rappels bien nécessaires :

 

- un dépot de plainte ne peut être refusé (lorsqu'il y a infraction pénale bien sur)

- tout refus doit être signalé auprès des services du commissaire

- il est possible de déposer dans n'importe quel commissariat même s'il est situé dans une autre commune que celle d'habitation

- tout dénigrement, moquerie de la part d'un officier de police à l'égard d'une victime peut donner lieu à une mesure disciplinaire

 

Au sein du commissariat de Montrouge, en ce qui concerne les violences conjugales et afin d'être le mieux pris en charge possible, il est conseillé de se présenter en journée pour demander à rencontrer :

- le référent "violences conjugales"

- ou une personne du SAIP

 

L'idéal est même de prendre RDV afin que vous soyez pris en charge dès votre arrivée et que du temps vous soit dédié.

 

M. le Commissaire nous a assuré que tant qu'il serait à ce poste, les plaintes ne seraient pas refusées. Et qu'en cas de problème dont nous aurions connaissance, nous pouvions prendre directement contact avec lui afin de comprendre de ce qui s'était passé et résoudre la question rapidement.

 

 

Merci pour votre accueil, votre écoute et pour les efforts mis en place pour garantir le meilleur accueil aux hommes victimes de violences conjugales.

 

 

 

(l'association SOS Hommes Battus restent à la disposition des commissariats qui souhaiteraient en savoir plus sur notre action et nous recontrer).

 

Commenter cet article

gabriau 03/04/2013 12:02

Madame,Monsieur,
J'aurais besoin de votre aide car j 'ai été souvent victime de violence conjugale dans mon ex-ménage et le gndarmerie d'Auray 56, elle aussi m ' a refusé mes plaintes et le jour où elle a été
vraiment violente (couteau) , je me suis défendu sans coups physique de la main, juste un meuble pour la repoussée, elle a porter mplainte contre moi pour violence conjugale et je me retrouve avec
deux ans de prison ferme alors que les sevices de gendarmerie connaissent bien cette femme qui est dans la drogue, alcoolique , médicamenteuse et pas suivie psychologiquement , moi sincèrement , je
voulais l 'aider durant ces trois années et en fait elle se servait de moi , amour vache , elle voulais juste obtenir gain de cause pour l argent , s' il vous plaît , que faut il faire ? me
retourner contre la gendarmerie où porter plainte à nouveau contre cette femme , où bien les deux ... à savoir que j 'ai un mandat d 'arrêt de prononcé , je suis à nouveau en ménage avec deux
enfants à charge , je ma marie au mois d ' Août 2013 , propriétaire et ma fiancée en pro-maladie, je suis enréeinsertion professionnelle ( ancien marin ) , je n 'ai aucune dépendance(alcool,drogue
etc... ) j 'ai été suivi par les médecins pendant 8 ans jusqu'en 2006, suite à une séparation de 11 ans de vie commune et deux garçons , j 'ai tout compris et toujours voulu aidé et je suis
condamné en remerciement ... quel est ce monde !!! merci , jean-françois gaboriau . Membre dans une association de malades alcoolique et en vue de création association sur la dépendance au cannabis
.

SOS Hommes Battus 16/04/2013 20:04



Il faut bien voir qu'aujourd'hui votre situation ne relève plus des violences conjugales. Vous allez vous remarier, vous avez reformé un couple. Donc du coup ce qui se passe avec votre ex relève
des atteintes individuelles comme avec n'importe quelle autre personne.


Pour avoir pris 2 ans ferme soit elle avait des preuves de coups soit vous aviez des antécédents non ?


Elle a déposé plainte contre vous mais aviez vous déposé plainte contre elle ? Nous vous conseillons de vous rapprocher d'un avocat pour voir si les faits que vous lui reprochez sont encore
recevables après plusieurs années car il existe un temps court de prescription pour certains actes.


Bon courage à vous


 



suiret 03/01/2013 21:04

en 2009 , j ' ai essuyé un refus de dépôt de plainte au commissariat de MONTROUGE de la part d 'un imbécile mais j ' ai été entendu et écouté par 2 officiers (Bouedo et Danielli) qui par leur
efficacité ont permis de faire éclater la vérité et par là même sauver ma petite fille . Donc comme en toute chose , pas de généralités!!

SOS Hommes Battus 04/01/2013 12:17



Le commissaire a changé en septembre 2011 à Montrouge.


Nous constatons qu'il existe aussi des hommes victimes parmi les policiers et les gendarmes, donc ceux ci savent que ces situations de violences existent et finissent par passer la "bonne parole"
autour d'eux.


Mais il existe encore des commissariats en région parisienne où il ne fait pas bon aller déposer plainte pour violences conjugales lorsqu'on est un homme. (mais attention aussi, toutes les actes
ne peuvent donner lieu à des dépôts de plainte certains sont uniquement donner lieu à des mains courantes)



bellal 13/12/2012 19:25

merci pour le commissaire qui est à l'écoute des hommes battus car beaucoup de gens ignorent cette violence ils gardent le silence par peur de moqueries il se taisent quand on parle de violences il
y en a 03 types violences verbales insultes humiliations crachats etc...violences physiques , coups giffles etc... violence affective refus de partager le lit conjugal et d'avoir des rapports
sexuels la violences envers les hommes peut etre psychique et peut les conduire au sucide. il ya quelques années dans une émission de chaine de télévision française une femme a coupé le pénis de
son compagnon et a jeté l'organe par la fenetre heuresement l'intervention des pompiers et des chirurgiens qui ont été a la hauteur de leur tache pour rétablir la situation et la victime a témoigne
en pleine émission qu'il fonctionne normalement donc il faut encourager les victimes hommes battus à briser le silence comme le bon exemple de M le commissaire qui donnera beucoup de courage aux
hommes battus de sortir de leur s_ilence