Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Déni et victimisation

19 Novembre 2009, 21:24pm

Publié par SOS Hommes Battus

Etre dans le déni c'est dire qu'il ne s'est rien passé.
Ou prétendre que la situation n'est pas aussi grave qu'elle en a l'air.

Le déni permet aux victimes de ne tenir compte de la réalité de souffrance.

Mais le déni permet alors aussi aux personnes agressives de continuer leur travail de sape.
Le déni permet à cette personne de croire que ce qu'elle fait est normal.

Dans le déni, la victime comme son agresseur se mentent à eux mêmes.


Les mensonges du déni :

- l'homme victime mérite ce qui lui arrive
- l'homme victime a provoqué sa compagne
- les hommes battus sont maso
- les personnes battues ne sont pas des personnes "bien"
- cela ne peut pas m'arriver.

Dans le déni, voici les réactions de la victime :

- nier ou minimiser ce qui lui arrive
- dire tout le temps que c'est de sa faute
- avoir une faible estime d'elle de Soi, ce qui la rend encore plus vulnérable à leur agresseuse
- présenter des blessures inexpliquées ou elle donne des explications non valables
- être dépressive ou anxieuse
- être tout le temps fatigué, avoir des problèmes de concentration et des troubles du sommeil
- s'épuiser à vouloir tout faire pour combler les exigences de la compagne tout en négligeant ses propres besoins
- croire que si l'on subit suffisamment longtemps, ça finira par s'arranger
- s'accrocher à l'idée que la personne agressive va changer
- se percevoir comme un mari qui se doit de pardonner les fautes de sa compagne


Sortir du déni est très difficile.
Cela demande beaucoup d'efforts, de soutien et de volonté.

Mais rester dans le déni, c'est se condamner à subir pendant très longtemps une relation et des situations agressives.

Prenez conscience que ce que vous vivez n'est pas une relation normale.
Sortez du déni.

Commenter cet article

Le Pèlerin 27/11/2009 20:57


Salut Fethi,
Je suis espanté....J'aurais pensé que le nombre était négligeable et ne méritais pas que l'on en parlât..Je vais me documenter
Bonne soirée
Henri


Sophie 27/11/2009 12:32


Vous avez mille fois raison dans cette analyse, mais je crois qu'elle s'applique à toutes les victimes de violences. C'est un mal trop rependu...
Votre site est très bien, quasiment d'utilité publique. Et d'une certaine façon, c'ets bien dommage ! ce ne devrait pas exister, car les violences ne devraient pas exister dans une société dite
civilisée....
Continuez votre combat, il 'est pas vain.


jaimal hooke 21/11/2009 00:13


moi aussi jai mal