Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

le cycle des violences conjugales

12 Juillet 2009, 22:14pm

Publié par SOS Hommes Battus



Le cycle des violences conjugales démarre en phase 1 : la montée de tension, qui est caractérisée par l’apparition d’événements stressants et par l’appauvrissement de la communication.

La phase 2 est appelée aussi ‘phase d’explosion’. C’est la phase dans laquelle il y a passage à l’acte physique. La victime est alors frappée.

La phase 3 c’est la phase dite de « lune de miel ». La personne violent exprime de la culpabilité, des remords et promet ‘qu’elle ne le fera plus jamais’.

Si la phase de violence physique dure rarement longtemps, la phase comprenant les excuses, le cadeau et la Lune de miel peut durer plusieurs semaines.

Alors la personne violente découvre une « faute » (réelle ou perçue comme telle) et les violences verbales débutent. La jalousie se met en place et le compagnon peut sentir la tension qui monte.

Cela déclenche chez la victime la peur, la sensation de ne pas pouvoir sortir de cette situation et l’incapacité à contrôler l’environnement. Cet état d’esprit sert de tremplin pour précipiter et provoquer le passage à l’acte de violences physiques.

Chaque passage à l’acte s’appuie sur le passage à l’acte précédent. C’est une sorte de désinhibition apprise. L’alcool et/ou la prise de drogue peut amener au même effet.

Mais dans ce cycle la personne agressive comme sa victime partage quelque chose : le déni de la situation de violences conjugales et la minimisation des violences.

Plus il y a de passage à l’acte, plus la personne violente nie ou diminue l’importance de ses actes…. et plus le passage à l’acte peut devenir violent et dangereux.

Commenter cet article

everybody 17/07/2009 00:08

Tu as dit l'homme qui porte une gifle a sa femme est passible de prison et d'éloignement de ses enfants ,
et la femme qui porte une gifle a son homme pourquoi elle n'est pas punie par la loi ??

N'est-t-il pas du sexisme au féminin ?

Et vous avez dit : Vous avez un discours très dévalorisant à l'égard des femmes. Je maintiens que vous avez le même comportement que celui que vous reprochez aux femmes.

Tous d'abord je n'est pas de problème avec les femmes et tu me connais pas donc tu n'a pas le droit de me juger

et pour : Vous aimez à généraliser des situations rares et en faites un cheval de bataille pour régler vos comptes personnels.

je n'est pas généralisé OK et c'est la réalité si ce n'est pas de la violence physique c'est de la violence verbale et la violence verbale elle existe surtout chez les femmes .

Je pense que SOS Hommes battus vous êtes une femme et c'est très difficile pour vous d'accepter et de voir la réalité en face il y a cette petite voix à l'intérieur de vous qui défend les femmes même celles-ci sont coupables et je te comprend mais n'accusant pas les personne qu'on connait pas à tors et à travers tu doit réspécter mon avis comme moi je respecte le votre .

Et je me demande si tu n'est pas une féministe radicale et que vous aviez fait ce site pour défendre les femmes violentes et pour les innocenter ?

SOS Hommes Battus 17/07/2009 14:57


D'abord, je ne vous permets par de me tutoyer. Le respect ça commence aussi par là et de toute évidence vous ne lisez pas ce qui est écrit et dans les commentaires et sur le site.

Je ne respecte pas votre avis, car cet avis n'est ici que pour lancer un faux débat. Ce site existe pour défendre les hommes victimes de violences conjugales pas pour faire le procès des femmes.
C'est la dernière fois que j'autorise ce type de commentaire. Les autres de ce type seront systématiquement annulés.

Si vous avez des choses à dire qui apporte quelque chose aux hommes victimes de violences conjugales, c'est avec plaisir que vous serez accueillis sur ces commentaires. Sinon abstenez vous et allez
régler vos comptes personnels sur un forum spécialisé.


pat 16/07/2009 23:21

vous me désolez en justifiant l'absence d'homme dans les établissements scolaire par leur potentiel d'agressivité sexuelle sur les enfants.
Regardez les statistiques publiées par le numéro d'appel dédié aux enfants victimes d'agression: l'agresseur le plus redoutable semble être...la mère.
La formation des enfants doit être faite par des femmes et des hommes. Comment peut on encore penser que seule la femme en est capable ?????
je sais comment on le pense en justice familiale puisqu'une femme qui frappe sont enfant qui porte de fausse accusations (avouées) d'inceste et de violence conjugale se voit confier la garde d'une enfant .
Arretons ce sexisme lamentable qui place la femme sur ce fameux piedestal.

SOS Hommes Battus 17/07/2009 15:00


Pat, de toute évidence vous aussi vous ne lisez pas ce que j'écris et vous l'interprétez à la lumière de votre expérience personnelle. Ce qui est dommage car vous vous contentez de ne lire que ce
qui vous arrange.

A partir de l'école primaire, la moitié des enseignants sont des hommes en général.

Personne ne place les femmes sur un piedestal, sauf les hommes qui sont ou seront des victimes de violences conjugales car il présente, je l'ai déjà écrit, ce trouble de la perception des
femmes.


everybody 16/07/2009 18:51

Salut pat je suis ravi que vous avez rempu avec votre femme c'était la meilleur decision , quant a votre mefiance envers les femmes est totalement comprehensible il faudra du temps pour faire une nouvelle relation laisse faire le temps tous rentrera dans l'ordre !

everybody 16/07/2009 18:41

Salut SOS Hommes Battus je veux juste faire un petit commentaire sur ta reponse , tous d'abord :

1- ""enregistrer ne sert à rien, cela n'est pas reconnu par la Justice comme mode de preuve. Cela risque au contraire de se retourner contre l'homme victime qui sera alors accusé d'espionner sa femme ou de tenter de la piéger voire d'être paranoïaque""

L'enregistrement est une preuve , et elle est reconnu par la justice car elle est tout d'abord examiné et reconnu parce que aujourd'hui on sait de quoi la femme est capable de faire je suis sûr que la justice acceptera .
et quand tu as dit que l'enregistrement est aperçu comme une forme d'espionage
Tous d'abord ;
je ne vois pas comment un homme qui est en train de se faire battre espionne sa femme ???

2-A propos de la gifle je suis conscient que se n'est pas la solution mais si elle le frappe c.à.d elle n'a aucun respet pour son mari , et oui je sais ça peut se tourner contre le mari mais la gifle ne tue pas je pense .

3-""Les hommes victimes ne sont pas des tigres. Ce sont des êtres humains pas des animaux agressifs""

tout d'abord quand j'ai dit :
Vous etes des hommes vous etes des tigres je voulais remonter le moral des hommes victime de la tyranie feminine

4-Il n'y a pas que les femmes qui sont manipulatrices mais aussi il y a des hommes . en tous ca pour moi les phrases comme la femme est forte mentalement et ...... RESTE TOUJOUR UN MYTHE !!!!

Tu critique mon discours sur le feminisme , je vais te donner quelques exemple de feminisme :

N’a-t-on pas déjà entendu : « Tous les hommes sont des violeurs » (Marilyn Franch),

« L’homme est une femme incomplète, un embryon avorté, incapable de recevoir ou de donner le plaisir ou le bonheur » (Delphine Sérig),

« L’homme est le résultat d’un gène endommagé. Les hommes prétendent être normaux, mais tout ce qu’ils font, assis là, avec des sourires insignifiants dans leur face, c’est de produire du sperme. C’est ce qu’ils font tout le temps. Et ils n’arrêtent jamais » (Germaine Greer),

« On veut bien admettre que c’est la peur de l’X, en eux, qui conduit la plupart des hommes à être des pères désastreux, durs ou violents » (E. Schmela),

« On le définit comme le sexe faible doté de nombreuses fragilités physiques et psychiques […] Les Psychanalystes savent bien que les perversions sont essentiellement masculines » (Elisabeth Badinter).


Comme tu le constate voila c'est quoi le feminisme ,
Le feminisme ne veut pas l'égalité entre les deux sexes au contraire elles veulent la superiorité que l'homme soit leurs esclave , un chien qui fait tous leurs boulot et quand il fait une gaffe il sera battu ....

Donc le feminisme a atteint ses objectifs il a reussi a rendre l'homme l'eternel mal sur la terre , et il est grand temps que ça change ,notre société est devenue renvérsée le coupable est la vicitme et la victime est le coupable .

Donc si tu es un homme ta place est deja menacée peut être que si ça continue comme ça je pense que dans le futur tu n'aura pas le droit de travaillé ou même tes drots seront enlevé .

Comme on le sait tous il faut aneantire le virus avant qu'il se propage .

N.B : je ne suis pas sexiste et je ne parle pas en generale il y a le bon et le mauvais partout et je ne suis pas contre l'émancipation de la femme mais de traiter la femme comme l'homme , car la femme utilise ses droits dans le mauvais sens et le joue le rôle de la victime ,

Lors de procédures de divorce, il est important de souligner que près de 80% des hommes sont condamnés aux torts exclusifs pour faute et que le statut de persécuté peut étrangement s’échanger


Une plainte déposée par une femme a plus de chance d’être traitée dans l’empressement, accompagnée d’une larme à l’œil. Il y a peu de chances de croiser une victime masculine à l’hôpital.

SOS Hommes Battus 16/07/2009 23:08


Reprenons. Je cite : "...L'enregistrement d'une conversation privée, effectué à l'insu de l'auteur des propos invoqués est un procédé déloyal rendant irrecevable en justice la preuve ainsi
obtenue...". Un enregistrement n'a aucune valeur si l'autre n'est pas au courant. Il ne s'agit pas de ce que vous croyez, mais de ce qui est.
Une simple gifle est une violence physique (coups et blessures) et donne lieu à poursuites judiciaires. L'homme qui porte une gifle à sa femme est passible de prison et d'éloignement de
ses enfants. Est ce que cela vaut le coup ?
Il n'y a pas de "tyrannie féminine" il y a la tyrannie de certaines femmes. La nuance est de taille.

Vous avez un discours très dévalorisant à l'égard des femmes. Je maintiens que vous avez le même comportement que celui que vous reprochez aux femmes. Vous aimez à généraliser des situations rares
et en faites un cheval de bataille pour régler vos comptes personnels.

Vous tirez des citations de leur contexte. J'ai beaucoup rit à la citation d'Elisabeth Badinter qui a été une des premières à reconnaître la violence de certaines femmes faites aux hommes ! Un
comble.

Et pour vous rattraper vous rapporter des platitudes.. Si 80 % des hommes divorcés le sont à leur tort c'est parce qu'ils le veulent bien dans beaucoup de cas. Juste parce qu'ils ne veulent pas que
leur enfant (et donc leur ex par extension) se retrouvent sans foyer. Lorsque les hommes auront compris qu'ils ne sont pas responsables de ce qui leur arrive et que le bonheur des enfants passent
par le bonheur de leurs deux parents, ils finiront par refuser le divorce à leurs torts. La dignité, la liberté et le bonheur passe pas la compréhension et l'acception de la réalité.

Je ne peux que regretter cette généralisation à toute la Société de situations, graves certes, mais éparpillées. Les situations de violences conjugales (que ce soit sur un homme ou sur une femme)
ne représentent pas la majorité des vécus conjugaux. Heureusement d'ailleurs.

Je signale que dans certaines situations de violences conjugales, après avoir accepté de mettre à plat le vécu de chacun, la situation s'améliore car parfois l'agresseur (homme ou femme ) soit ne
se rend pas compte de ses comportements soit ne sait plus communiquer autrement.





pat 16/07/2009 18:18

Pour le féminisme, il faut reconnaitre qu'il fut indispensable mais qu'aujourd'hui il y a un fort dérapage et que le politiquement correct est tout féministe.
Regardez les campagnes sur la violence conjugale, elles sont appelées violence faite aux femmes......
regardez des pans entier de la vie sociale qui sont capté par des femmes sans aucune réaction tandis que chaque femme qui s'introduit dans un milieu masculin est saluée en héroïne et qu'on est pret a mettre en place de "parités", mais dans un seul sens.
Moi je suis inquiet de voir que l'éducation des enfants est confiée presque exclusivement a des femmes.....Les hommes de demain sont "construits" par des femmes.
je suis inquiet qu'au nom de la parité on m'ait refusé une formation réservée aux femmes.
Je suis inquiet de voir que dans le même esprit il y a des concours réservé aux filles dans l'éducation nationale (pour promouvoir l'égalité des chances...)
Le sexisme n'apparait aujourd'hui que quand il joue contre les femmes dire le contraire c'est s'exposer aux pires critiques.
Le masculinisme doit exister ça ne doit pas être un mouvement de lutte contre les femmes mais un mouvement d'aide aux hommes a se construire a trouver une nouvelle voie qui ne soit pas celle du patriarche, ni du macho, ni celle de l'agneau bêlant, et du politiquement correct qui se défini par rapport a la femme déifiée.

SOS Hommes Battus 16/07/2009 22:56


Heureusement que l'éducation des enfants est confiée à des femmes. 90 % des agresseurs sexuels sur enfant sont des hommes, seules 10 % des femmes sont susceptibles de devenir des agresseurs
d'enfants (je ne parle pas de violence intra familiale ni d'enlèvement).

Au risque de vous déplaire, la parité dans le milieu du travail n'existe pas. Je peux le constater tous les jours, à mêmes études, même expérience, le salaire est toujours au moins 20 % inférieur
pour une femme (et n'en parlons pas si elle a un enfant !).

Vous prenez un exemple précis pour justifier un discours général, c'est trop facile.

La femme "déifiée" dont vous parlez n'existe que chez les hommes victimes de violences conjugales ! Eh oui, personne ne déifie les femmes, sauf ceux qui les mettent sur des piédestals et ce sont
ceux là qui vont devenir des proies faciles pour une relation de domination. Là encore ne généraliser un trouble existant chez certains hommes à tous les hommes.



pat 16/07/2009 17:59

merci de votre réponse.
en fait la décision a fait son chemin seule pendant les années noires qui ont précédé l'explosion de violence.
Elle était mure au moment des premiers coups j'avais compris que ce que je vivais était inacceptable mais je l'endurais pour rester aupres de mon enfant qui subissait aussi des violences.
j'ai continué la lutte apres la séparation pour retrouver ma fille et c'est en bonne voie. mais que le chemin de la reconstruction est long. La joie de vivre revient rapidement mais la confiance pour tenter une nouvelle relation est perdue, je suis devenu distant et méfiant avec les femmes. Je les avais placées sur un piédestal, aujourd'hui je vois les dégats de cette illusion. il doit exister un juste milieu mais je ne l'ai pas trouvé.

pat 15/07/2009 23:38

interessant mais je suis surpris de ce cycle, une fois les violences physiques lancée ma femme n'a jamais proposé de lune de miel, seulement des périodes intermédiaires un peu plus calmes avec seulement du dénigrement et des violences verbales! jamais de vraie rémission. cela m'a facilité la rupture.

SOS Hommes Battus 16/07/2009 17:04


Tant mieux si cela vous a permis de vous séparer plus vite. Mais j'imagine combien cela a du être difficile à vivre sans période de rémission. j'oserai écrire qu'en même temps cela vous a donner
plus de force car vous n'avez pas vécu ces périodes pendant lesquelles la victime espère que cela ne recommencera pas tout en guettant avec terreur le moindre signe.


everybody ! 15/07/2009 00:37

Salut a tous les hommes de ce forum , je ne suis pas un homme battu , mais je suis ici pour vous donner mon soutenir , voila des conseil :
-Essayer d'enregistrer votre compagne entrain de vous rabaiiser .
-Essayer de riposter sans la blésser sinon c'est fichu , vous avez 7 fois plus de muscle qu'elle une bonne jifle la remtterai à sa place !
-Neyer plus peur vous etes des hommes vous etes des tigres , c'est juste un petit moment de faiblesse .
-essayer de faire une organisation et faites des compagnes de grande anvergure , ce sujet ne doit pas rester tabou .
-Je pense que le feminisime a atteint son objectif au delà et je pense que chaque exès doit être contrer ,hôter de votre esprit que la femme est forte la femme est faible physiquement et "mentalement" si si je vous jure car si elle est forte mentalement , elle doit savoir se controler et ne pas manipuler , car ,
personne manipulateur=personne faible !
Un peut de courage cher amis ! et vous verez ! ne laisser pas votre libérté disparaitre .
-Je sais tout debut est tres difficile courage+passience sont votre allié
-Je vais vous donneer un exemple historique :
lors de la seconde guerre mondial hitler nomme les sovietiques les "sous hommes" et regarder ces sous hommes ils ont parvenu a contrer le deluge d'acier et de fer allemand de mouscou à berlin donc la volonté peut soulever des montagnes , nayer crainte de denoncer la g***e qui vous mal traite ,
Dés aujourd'hui commencer le combat je pense que le feminisme a pris pleinement le pouvoir a vous de commencer "le mouvement masculisme"
commencer la contre offensive camarade !

SOS Hommes Battus 16/07/2009 17:02


Bonjour Everobody.

Jer me permets de revenir sur votre commentaire.
1. enregistrer ne sert à rien, cela n'est pas reconnu par la Justice comme mode de preuve. Cela risque au contraire de se retourner contre l'homme victime qui sera alors accusé d'espionner sa femme
ou de tenter de la piéger voire d'être paranoïaque.

2. Une bonne gifle !!! Vous avez conscience de ce que vous écrivez ??!!?? Ce type de commentaire démontre que vous semblez être un homme violent et un agresseur potentiel. Il n'y a pas à se battre
physiquement dans un couple. Si on s'aime, on règle ses problèmes en se disputant, en argumentant et en écoutant l'autre. Cela ne va pas plus loin. D'autant que cette situation à toutes les chances
de se retourner contre l'homme victime qui va se retrouver dans l'heure qui suit avec une plainte pour violence conjugale et coups et blessures. Dans un couple où l'un fait régner la violence, on
ne riposte pas. On s'éloigne, on prend de la distance, même si c'est dur.

3. Les hommes victimes ne sont pas des tigres. Ce sont des êtres humains pas des animaux agressifs. Ils n'ont pas de moment de faiblesse, ils sont tombés sur une femme qui veut les dominer et qui a
les armes pour le faire.

4. la femme est aussi forte que l'homme mentalement. Même plus forte. Le manipulateur est quelqu'une de très fort psychiquement car il sait trouver les failles et les utiliser à ses propres fins.
Il arrive à faire culpabiliser la victime.

Votre discours sur le fémininisme est inacceptable. S'il n'y avait pas eu le féminisme bien des avancées sociales pour les femmes n'auraient jamais vu le jour. Certes aujourd'hui cela dérape, mais
votre proposition est à mettre au même niveau. Vous voulez combattre le mal par le mal. Cela ne sert à rien et surtout dessert la cause des hommes. Vous définissez un mouvement masculin avec les
mêmes attributs que le féminisme actuel, ce qui est sans fondement. Vous l'avez écrit vous même c'est avec des armes différentes qu'on avance et ces armes ce sont l'éducation et la prévention.

Vous cherchez à lever les hommes contre les femmes, vous prônez des comportements violents. Ce n'est en aucun cas le discours d'un homme digne.