Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Témoignage 14

2 Juillet 2009, 09:57am

Publié par SOS Hommes Battus


Ce n’est pas facile pour moi de vous expliquer les violences, verbales et l’humiliation que je vis au quotidien. Des insultes dégradantes le plus souvent devant notre fille et ce depuis qu’elle est toute petite ; ce qui a pour résultat de me faire culpabiliser et j’en arrive à m’interroger sur mes réelles capacités .


"Pauvre con, incapable, tu comprends jamais rien, heureusement que je suis là pour m’occuper de tout parce que s’il fallait compter sur toi….. !, ton père est un egoïste, ( en parlant à notre fille) tu ne mérites que ça tellement tu es mauvais", enfin tout cela devant une enfant en bas âge ; je me suis toujours obligé à ne pas insulter qui que ce soit devant des enfants, (en plus si c’est ma fille), c’est une chose inconcevable pour moi mais visiblement pas pour elle.

 

Aujourd’hui j’ai pris conscience d’un fait qui m’a ouvert les yeux : en effet la vision que ma femme a de moi a toujours été négative ; ma façon de m’exprimer, ma voie forte avec des grands gestes, mes habits, mes goûts en tout genres, mes occupations, ma façon de régler un problème, de cuisiner, de la soigner, et surtout mes opinions, tout vraiment tout est négatif . C’est ainsi que son avis, et tout ce qui étaye un discours, un partage à deux est contrôlé et systématiquement imposé par elle.


Quand je l’ai connu elle sortait d’un accident de la route ce qui la rendait dépendante pour de nombreuses tâches de la vie de tout les jours, un amour est né sur cette relation puis une fois remise de l’accident la petite est né, la grossesse c’est passée sans encombres, mais deux jours après l’accouchement, et comme elle a forcée pour accoucher sont épaules gauche c’est bloquées, en plus en salle de travail elle a eu une importante anémie résultat : pas d’allaitement possible, et aucune possibilité de prendre le bébé dans les bras ; une vie de stress s’en suit de 8 mois où malgré mon travail je faisait mon maximum à la maison  ; aucun remerciement aucun mots gentil, elle me disait : t’as qua vivre ce que je vis et après tu auras un remerciement, tu peux pas te plaindre toi !! .je mettait ça sur un stress passager de sa part.


Ma fille grandit et souvent ma femme m’insulte, devant elle et cela seulement parce que j’ai une vision ou un avis différent du sien. Quand je fais quelque chose ( par exemple j’ai coulé une dalle pour y mettre dessus une cabane de jardin, c’est une chose que je n’avais jamais fais, et une fois fini j’en étais très fier, je me disait qu’elle serait fier de moi : que nenni, elle a juste dit que j’ai fais des tâches sur le mur de clôture, que j’aurais du faire attention), quand je dis quelque chose c’est toujours à son avis débile et sans relation aucune, s’en suit des insultes souvent devant la petite.


 Ce focaliser sur un avis différent du mien est impossible car ça sous-entend qu’elle devrai renoncer au sien.

Je ne suis plus (l’ai-je été ?), heureux avec elle ; au niveau sexuel c’est quand elle veut elle ! et sinon il faut dire « s’il vous plait » (lol).


C’est de plus en plus dur pour moi de l’entendre me traiter d’incapable devant la petite, c’est TOUJOURS devant elle qu’elle m’insulte, pourtant je donne à ma fille le maximum d’amour possible pour peut être conjurer le sort…

Aujourd’hui j’en deviens violent verbalement moi aussi et physiquement c’est très très dur  de me contrôler.


JE VEUX LA QUITTER mais je ne veux pas faire souffrir ma fille.



Commenter cet article

JD 28/04/2012 14:53

Bonjour,
Je viens de lire ton post car moi même ne sachant plus quoi faire face à ce genre de situation pratiquement similaire, je ne suis pas battu fort heureusement là je n'aurais pas la patience que j'ai
actuellement.Crises démesurées de la part de ma femme, mais dans un sens c'est de ma faute j'aurais du prendre la décision qu'il fallait dès le début. Des insultes dès que je la contredis un peu
des crises de nerfs (race de chien, connard et j'en passe)et elle vocifère pendant des heures parfois, mauvaise foi mensonges pour des broutilles, même avec les enfants qui sont grands elle ne fait
pas de cadeaux. en 2066 ele a même commencé à boire je partais au travail(3 postes), faisais les tâches ménagères à manger pour les gosses ne mangeant souvent pas moi même et lorsqu'elle était dans
un état d'ébriétée cassait la figure et le pire de tout ça faisait sous entendre que je la battais pour ne pas assumer ce qu'elle était devenue j'en ai versé des larmes je n'ai pas honte de le
dire. Je l'ai faite admise en désintox et elle n'a plus jamais bu je pensais que cela allait changer et que ça venait de l'alcool mais non je m'apperçoit que c'est elle , son caractère, j'ai du
subir la venue d'assistantes sociales, passer devant un juge alors que moi je n'avais rien à me reprocher qu'est ce que j'aurais pu faire de plus que la faire soigner mais la loi est du coté de ces
dames quoi qu'il se passe bravo la justice française les enfants devait voir une éducatrice une fois par mois et cela pendant 6 mois.Et encore maintenant nous subissons et moi en particulier ses
humeurs lamentables!!Je reste pour le dernier qui a 9 ans je me suis occupé de mes enfants comme une mère fais le ménage souvent les repas et là est le remerciement je suis écoeuré je pense avoir
été trop gentil et elle a pris ma gentillesse pour une faiblesse.Quoi faire ? j'atend que le dernier grandisse et je m'en irai tant pis ce qui me fait mal c'est que j'ai enduré tout cela pour en
venir là .

sam 25/02/2011 00:30


Bonsoir
Je vis le meme probleme que cette personne , ma femme m insulte pour un oui pour un non elle crie devant les enfants du genre ferme ta gu...des que je ne suis pas d'accord avec elle . Je voudrais
bien la quitter mais je ne peux vivre sans mes enfants. Comment faire pour qu' elle change de comportement ? Je ne sais meme pas si elle traverse une sale periode ; la seule chose que je sais c'est
qu elle me fait peur quand elle a ces periodes de violences verbales et je ne peux rien faire car elle me tient avec les enfants. Je ne veux pas quitter mes enfants car on sait qu"on a les enfants
tous les 15 j et quelques vacances scolaires. J ai l'impression d etre bloqué


SOS Hommes Battus 25/02/2011 21:14



La réponse est difficile. Une chose est claire, rester laisse vos enfants dans une situation de violences qu'ils n'ont pas demandé. Le but n'est pas que vous partiez bien sur, il faudrati d'abord
d'essayer de comprendre comment et pourquoi vous en êtes tous les deux arrivez là. Que veut-elle de vous ? Que vous reproche t elle ? Quelque chose a t il changé ?Son but est il de vous dominer
depuis longtemps ou tente t elle de vous tenir à l'écart de sa vie avec les enfants ?


Vous dites qu'elle vous fait peur, mais vous êtes un adulte des cris ne devraient plus vous faire peur. Avez vous envisagé de déposer une main courante au commissariat voire de déposer plainte
pour ce que vous vivez ? Votre femme a peut être besoin d'un simple rappel à la Loi car elle pense sans doute qu'elle a le droit de vous traiter comme elle le fait.


De toute façon, vous l'écrivez à demi mots, vous ne souhaitez pas partir. Il va donc falloir trouver une solution avec elle et non contre elle. Avez vous envisagé par exemple de suivre une
thérapie de couple ?


 



The reader 16/07/2009 01:21

Salut j'ai lu votre temoignage , Je te conseil de quitter votre sois disant femme , et ne t'inquite pas de a propos de votre fille tu lui expliquera pourquoi tu a fait ça , elle comprendra car tu été obligé de quitté sa maman ,
Laisse moi te dire quelque chose , si c'était toi qui lui fesait du tord je suis sûr qu'elle t'aurai quitté fait comme elle quitte ta femme , et tente ta chance tu pourra rencontrer une autre femme et reconstruire votre vie fait ça pour qu'apres tu ne le regrettera pas .

SOS Hommes Battus 16/07/2009 17:05


Vous avez tout à fait raison. L'enfant est capable de comprendre. Il faut lui expliquer que ses parents ne s'aiment plus tout simplement mais surtout que cela ne remet absolument pas en cause
l'amour qu'on va lui porter.