Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Témoignage 12

16 Juin 2009, 18:10pm

Publié par SOS Hommes Battus


Bonjour

  Je suis un homme de quarante sept ans et je suis victimes de ma compagne qui fait des crises alcoolisations aigues accompagnées de violences, la derniere a eu lieu aprés avoir jeté un fauteuil en teck et deux chaises dans ma direction, j'ai décidé de la maitriser en l'amenant au sol. elle hurlait m'appelant de vilains mots et en disant qu'elle se vengerait elle réussissait à me mordre aux avants bras jusqu'à m'arracher la peau heureusement que je portais un sweetshirt assez épais.

  une fois légèrement calmée je parvenais à appeler les pompiers afin qu'il l'a prenne en charge et la diriger aux services des urgences psychiatriques (C'est la troisieme crise qu'elle fait  d'alcoolisation aigues en 10 jours) j'ai été reçu par le psychiatre de permanence ce jour qui m'a fait presque une leçon de moral en me disant qu'une alcoolisation aigue ne necessitait pas une hospitalisation qu'elle était claire le lendemain et que tout allait rentrer dans l'ordre.

   Sur place les pompiers l'ont pris en charge avec bien du mal; l un deux avait été bousculé par elle. ils m'ont invités fortement à déposer plainte contre elle elle fut dirigé aux urgences.

   Aprés avoir murement réfléchis sur la vie qu'elle me faisait mener j'ai décidé de deposer plainte au commissariat de police.  j'ai fait constaté mes blessures au médico judiciaire.

j'habite une petite maison que mon employeur a trouvé, les loyers (déduit sur mon salaire) et les charges sont payés par moi. je pense fortement à ce qu'elle s'en aille,afin que je puisse retrouver la serenité, mais elle ne veut pas partir (les deux noms sont sur le bail le mien en premier et principal).

Elle me fait peur puisque insomniaque.

Commenter cet article

Sophie 31/12/2009 11:33


Je comprends bien ton témoignage et je peux te dire que ta femme doit certainement être alcoolique.

Je le suis moi même mais j'ai arrêté de boire il y a 9 mois, mon ex compagnon et moi-même étions violents l'un envers l'autre dans nos moments d'alcoolisation aigue.
L'incarcérattion de mon ex-compagnon m'a permis de me soigner et aujourd'hui je revis, je vis sans violence et sans alcool.

La violence est exacerbée par l'alcool ou les drogues, l'alcool n'est en aucun cas une excuse car la violence même sobre est là et peut exploser à tous moments. Il est important pour ta femme de se
soigner, ce n'est pas en restant à ces côtés qu'elle s'en sortira et que tu t'en sortiras.

Elle a un travail énorme à faire sur elle-même et toi également, j'ai été maltraitée à plusieurs reprises et tant que je n'avais pas régler mes propres problèmes je me retrouvais dans des relations
similaires aux autres, c'est à dire des relations de violence...

J'ai franchi le pas de répondre à la violence par la violence et me suis retrouvé également à battre mon compagnon et à boire pour oublier.
Cela m'a couté très cher et je ne le souhaite à personne.

Je connais également un homme battu qui a fini en prison car il n'en pouvait plus et a répondu par la violence.

Demande de l'aide comme tu le fais sur ce site, entoure toi de professionnels, d'hommes dans ta situation et tu pourras t'en sortir, rien n'est impossible tant qu'on a la foi et l'amour en soi.
Sauve ta peau car tu le mérites et tu te relèveras...

Tout être en est capable, il n'existe pas de cas irrécupérables, crois en mon expérience d'alcoolique, je vois des miracles tous les jours...