Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Les femmes frappent parce qu'elles savent qu'elles peuvent le faire

22 Janvier 2009, 14:40pm

Publié par SOS Hommes Battus


Ces images sont véhiculées par les médias.
Il n’est pas rare dans un film de voir une femme frapper un homme parce que quelque chose ne lui plaît pas.
Dans la même situation, le scénario prévoira que l’homme doit sortir en claquant la porte, s’en aller.

Une étude américaine sur environ 1000 femmes sur une période de 5 ans, a montré que 20 % d’entre elles avouaient avoir agressé physiquement leur partenaire.

Les raisons principales en étaient :

- mon compagnon ne répond pas à mes besoins
- je le fais pour qu’il fasse plus attention à moi
- mon compagnon me m’écoute pas

Mais pourquoi passer à l’agression physique ?

Ces femmes ont répondu :
- que les hommes sont capables de se défendre eux mêmes donc que passer à la violence physique n’a pas d’importance (24%)

- qu’on a appris à la plupart des hommes à ne pas frapper une femme alors je n’attends pas de retour de sa part (19 %)

- les femmes et les hommes sont égaux, donc une femme doit pouvoir autant exprimer sa colère physiquement qu’un homme (13 %)

- j’ai appris dans mon enfance que je pouvais taper sur mon frère sans qu’il se rebiffe (12 %)

- exprimer ma colère physiquement m’excite sexuellement (8 %)

Ces femmes se permettaient d’être agressives avec leur compagnon et pas avec d’autres hommes, car elles disaient savoir qu’un autre homme n’hésiterait sans doute pas à leur rendre leurs coups, alors que leur compagnon ne le ferait pas.

Commenter cet article

pat 02/02/2009 10:36

peut être avez vous raison , mais ce qui est certain c'est que quand on parle maltraitance a enfant on évoque automatiquement la perversion sexuelle du père, ou sa "violence naturelle" ....c'est de bonne guerre dans le contexte actuel, la vérité n'a pas d'importance quand on défend une "noble cause".
Je me demande parfois si la raison de ces mensonges n'est pas a chercher, au dela de l'idéologie, du côté de l'intérêt financier de certaines organisations qui cherche a entretenir leur quota de subvention....

pat 30/01/2009 15:22

"une femme aujourd'hui": vous n'y croyez pas et on ne peut pas vous en vouloir, la faible femme toujours victime et l'abominable macho qui cogne c'est la version qu'on vous sert tous les jours....sauf que c'est ce qui m'est arrivé frappé par une femme qui savait exactement ce qui allait se passer et qui le disait en ricanant.
Je suis content d'avoir enfin entendu sur France inter ce matin un commentaire de Philippe Val qui remettait les choses en place suite a une enquête en Espagne ou les violences de femmes sont comptabilisées et apparaissent non négligeables. La palme revenant a celle qui a écrasé volontairement son compagnon avec son 4x4........douce femme.
Mais le grand tabou reste la violence contre les enfants: entre 300 et 900 décès par an en France qui en parle on ne sait même pas les vrais chiffres et peu se battent pour eux.
tant que l'on n'entendra en France que la version: violence conjugale = violence faite aux femmes on sera a côté de la plaque.

SOS Hommes Battus 02/02/2009 10:17


Rappelons que les violences physiques faites aux enfants ou les enfanticides sont très majoritairement l'oeuvre des femmes.


pat 27/01/2009 11:46

Ajoutez la femme qui déclare en frappant: si tu me frappes je vais déposer plainte et tu iras en taule. car elle sait parfaitement que la plainte d'une femme vaut bien plus que celle d'un homme.
...et celle qui va déposer plainte pour des blessures aux poings alors que le compagnon a des ecchymoses sur tout le corps...si si c'est vrai!