Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Les violences faites aux hommes

16 Décembre 2008, 22:59pm

Publié par SOS Hommes Battus


Notre Société jette un regard bienveillant sur les femmes.

Douces, non violentes, elles sont les victimes de la violence des hommes. Jamais il ne pourrait être envisagée qu’elles soient agressives et violentes envers les hommes.


Le fait que les femmes aient plus de risques d’être blessées lors de crises de violences conjugales –ce qui est une réalité- rend difficile la reconnaissance des violences envers les hommes.


Les professionnels de santé, lorsqu’ils constatent des blessures chez des hommes, ne pensent pas une seule seconde qu’il existe une explication autre que celle racontée. Par exemple, la thèse de l’accident du travail ou d’un accident de fin de semaine (jardinage, bricolage…) ou une blessure au sport, sera totalement gobée.


Les hommes parlent peu de la douleur et ont plus de mal que les femmes à admettre leur position de victime. De plus, les hommes tiennent des postes souvent plus dangereux physiquement que ceux des femmes, ce qui accroît leurs risques de blessures, disputes et bagarres sur le terrain. Ce qui fait que les professionnels de santé ne se posent pas la question des violences conjugales.


Lorsqu’un homme va pour déposer plainte pour violences conjugales, il doit en général faire face à l’ironie, le dénigrement des personnels des forces de l’ordre, qui n’hésite pas à plutôt croire la version de la femme agresseuse que la sienne.


Si de l’extérieur, il est déjà difficile de comprendre pourquoi une femme reste dans une situation de violences conjugales, alors pour un homme….


Comme les femmes victimes de violences conjugales, les hommes victimes offre en pâture leur faible estime d’eux-mêmes. A laquelle il faut ajouter la remise en cause de son statut de mâle.

Lorsqu’il y a violences conjugales, la personne abusées –qu’elle soit homme ou femme- tend à croire que cette situation vient d’elle. C’est de sa faute vous dit-elle. Elle est responsable de ce qui lui arrive.

Les hommes aussi sont dans le déni ! Cela ne peut pas arriver à un homme, donc ce n’est pas arrivé !

Les hommes, comme les femmes dans cette situation, espèrent toujours que cela s’arranger. La femme qu’il aime se calmera dès qu’il aura fait des efforts ou dès que son travail sera moins stressant ou quand les enfants seront plus autonomes… Les mêmes excuses que les femmes trouvent à leur partenaire violent !

Commenter cet article