Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

A propos de la Journée de la Femme...

20 Mars 2011, 09:52am

Publié par SOS Hommes Battus

Malik Dia, journaliste au journal Républicain Lorrain a proposé à notre présidente une "carte blanche" sur sa perception du 8 mars (Journée de la Femme").

 

Voici ce qu'a écrit notre présidente, Sylvianne Spitzer : :

 

Article paru le 15 mars dans le Républicain Lorrain

 

 

 

 

"Le 8 mars c’était la Journée Internationale de la Femme.

De « la » femme, pas « des femmes ». Comme si toutes les femmes ne faisaient qu’un, comme si elles étaient toutes sur le même modèle, avec les mêmes comportements, les mêmes aspirations, les mêmes vies, dans un même environnement, avec le même rôle standardisé.

 

Le 8 mars les femmes deviennent donc interchangeables.

Drôle d’hommage aux femmes…

 

Heureusement, les autres jours de l’année, elles peuvent exprimer leur individualité. En France, aujourd’hui, elles font des études, elles travaillent, elles choisissent d’avoir des enfants, elles changent de partenaires, elles votent…

 

Elles ont des droits. C’est bien, c’est très bien même.

Elles ont d’ailleurs les mêmes droits que les hommes, la Loi s’applique à tous sans discrimination de sexe.

Mais à force de leur marteler, certaines pensent qu’elles ont « tous les droits »: maltraiter ses enfant ou frapper son compagnon. « J’ai le droit » disent celles-là, plus nombreuses que les stéréotypes nous le font croire.

 

Sans doute faudrait-il rappeler que les droits sont les mêmes pour tous.

 

Pourtant, parfois il nous prend d’avoir des doutes. Prenons deux exemples :

- Dans un commissariat, lorsqu’une femme arrive alléguant des violences conjugales on lui propose de déposer plainte. Lorsqu’un homme arrive se disant victime de violences conjugales, on lui demande ce qu’il veut faire et s’il veut déposer une plainte, on l’oriente vers une main-courante.

- Lorsqu’un homme est violent avec sa partenaire, cet agresseur doit quitter le logement. Lorsqu’une femme est violente avec son partenaire, c’est l’homme victime qui doit quitter le logement.

 

Avoir des droits c’est aussi avoir des devoirs.

 

Ne créons pas la Journée de l’Homme, supprimons cette Journée de la Femme. Nicolas Sarkozy a fini par prendre conscience que cette journée ne faisait qu’opposer les hommes et les femmes.

 

Plutôt que de décompter les violences intra-familiales par les hommes ou par les femmes et de les brandir comme un étendard d’accès à l’égalité de genre, faisons en sorte qu’elles disparaissent.

Et pour ça n’attendons pas le 8 mars. Faisons le tous les jours."

 

 

 

Voir les commentaires

SOS Hommes Battus à l'école des Educateurs Spécialisés

16 Mars 2011, 10:31am

Publié par SOS Hommes Battus

 

Pour la troisième fois, l'Ecole des Educateurs Spécialisés de Buc (Buc Ressources) nous a invité à intervenir auprès des ses élèves dans le cadre d'une journée consacrée aux violences conjugales.

 

Ainsi pendant 3 heures, notre présidente a expliqué à cette cinquantaine de jeunes femmes et à quelques trop rares jeunes hommes ce qu'étaient aujourd'hui la réalité des violences conjugales au féminin.

 

Les expériences de années précédentes nous avait montré que beaucoup de personnes dans la salle étaient outrées de ce qu'elles entendaient. Non pas sur le "traitement" réservé aux hommes victimes, mais bien sur le fait qu'il puisse exister des hommes victimes. Ce qui amenaient plusieurs personnes à quitter la salle à la pause pour montrer leur désapprobation.

 

Cette année, très peu sont partis ! Et tous ceux et celles qui sont restés se sont montrés très intéressés par cette facette des violences intrafamiliales. La prise de conscience est évidente et enfin certains élèves n'hésitent plus à faire part de leur rencontre au cours de leur pratique et stages ou même à titre personnel avec des hommes victimes de violences conjugales.

 

Il a été constaté que les procédures à mettre en oeuvre lorsqu'on est victime ne vont pas de soi. Un rappel de toutes les actions envisageables ont été abordées afin de permettre aux futurs éducateurs de prendre en charge des hommes victimes sans omettre la réalité du vécu de terrain.

 

Merci encore à cette école d'être à l'écoute de cette problématique et merci d'avance à ces élèves qui sauront écouter, croire et orienter les hommes victimes qu'ils rencontreront.

 

 

Voir les commentaires

SOS Hommes battus, c'est aussi ça l'égalité des sexes

3 Mars 2011, 09:53am

Publié par SOS Hommes Battus

C'est le titre de l'article que Julien Babaud, journaliste, a fait paraître à la une du site Rue89.

 

Un point sur les hommes victimes de violences conjugales et une interview de notre présidente.

 

C'est ICI

 

 

Voir les commentaires