Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

SERVICES auprès des hommes victimes de violences conjugales

29 Décembre 2009, 14:10pm

Publié par SOS Hommes Battus


SERVICES GRATUITS

SOS Hommes Battus propose toujours sa permanence téléphonique gratuite.
Ouverte de 9 h à 11 h les lundis, mardis, jeudis et vendredis, cette permanence propose une écoute psychologique.
Toute la semaine, sans restriction d'horaire, l'association reste toujours joignable par emails à soshommesbattus@yahoo.fr.

Nous répondons à vos question et témoignages le plus rapidement possible.

Surtout n'écrivez pas à notre association, il ne sera pas répondu à vos courriers.

Désormais, SOS Hommes Battus propose une étude de votre dossier sur RDV (service payant) de façon à vous apporter une aide plus judicieuse.



SERVICES PAYANTS

 
Groupes de parole :
L'association va de nouveau tenter de mettre en place des groupes de paroles pour les hommes victimes de violences conjugales.
Objectifs :
- sortir de l'isolement
- mettre des mots sur ses souffrances
- mise en commun des interrogations
- informations et conseils
Les groupes de parole auront lieu s'il y a un minimum de 5 participants, sinon ils seront annulés.
Pour vous inscrire, contactez nous par email à soshommesbattus@yahoo.fr en précisant dans l'intitulé "groupe de parole"

Les groupes de parole se tiennent à Montrouge (92)
Tarif : 35 euros les 2 h

Voir les commentaires

Témoignage 26

4 Décembre 2009, 13:00pm

Publié par SOS Hommes Battus

Témoignage d'un fils :



Mon père (60 ans), qui est entrain de se séparer de ma belle-mère, la quarantaine, a été déjà subi des violences verbales et physiques de celles-ci. Outre des violences verbales, dont j'ai été témoin, il a été frappé par celle-ci un soir dans le bureau où il vit depuis qu'il a quitté le domicile conjugal .
 Il a été frappé cela fait 15 jours. Elle était accompagné par un de ces neveux qui travaille avec elle. Je sais que ces faits ont déjà existé dans le passé alors qu'il vivait avec elle.

Depuis, mon père a une épaule endolorie. Il n'a pas voulu, malgré ma demande, ni faire de main-courante, ni se rendre aux urgences. Cependant, j'ai pu photographier son épaule.
Je me dois de vous préciser que je n'étais bien évidemment pas témoin de la scène.
Mon père m'a confié le dossier des lettres qu'ils ont pu s'échanger et a saisi son avocat dans le cadre de la procédure de divorce. Cette procédure n'est pas encore lancée et ma belle-mère ne sait pas que cet avocat est informé.

Je crains que celle-ci ne revienne un soir et je souhaite protéger mon père.
Je le soutiens moralement mais que puis-je faire de plus si celui-ci ne veut consentir à un quelconque signalement ?

Voir les commentaires