Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SOS Hommes Battus

Comment effacer les traces de votre passage sur ce site ?

24 Décembre 2008, 16:44pm

Publié par SOS Hommes Battus


Je sais que beaucoup d'entre vous se sont montrés hésitants avant de se connecter ici et que certains ont même dus aller se connecter d'un cybercafé.

Vous craignez -souvent à juste titre- que votre passage sur ce site ne soit détecté par votre compagne et qu'elle ne se livre ensuite à des représailles psychologiques ou physiques.

En effet les navigateurs Internet gardent en mémoire les adresses des sites et les pages lues afin d'en accélerer l'accès si on s'y reconnecte.

Alors voici comment effacer vos traces sous Internet Explorer, sous Firefox ou sous Safari, ce qu'on appelle "effacer l'historique".

Sous Firefox :

Dans le menu, vous ouvrez "outils".
Vous choissez ensuite "effacer mes traces".

Sous Internet Explorer :

Dans le menu, ouvrir "outils".
Puis "options internet".
Puis l'onglet "général".
Cliquez sur OK pour valider et fermer.


Sous Safari :

Dans le menu tout en haut, choisir "historique".
Puis choisir "effacer historique" en bas.




Voir les commentaires

Témoignage 5

21 Décembre 2008, 20:38pm

Publié par SOS Hommes Battus

Bonjour

Je m'appelle Michel (*) j'ai subis pendant plusieurs annees du harcelement moral continuel de la part de mon ex compagne, qui est tres manipulatrice et perverse mais cela c'est revele uniquement apres la naissance de notre petit garcon.

Avec mon ex compagne nous avons eus une autre enfant, mais mon ex compagne s'est dechainee et est devenue extremement agressive envers moi y compris lors de sa grossesse ou elle m'insultait des que je rentrait a la maison a t'elle point que j'en avais la peur au ventre. et alors que je lui parlais calmement elle m'a saute au cou et a tenter de m'etrangler.

j'ai depose ma plainte m'ai j'ai fait la betise de la retirer car a l'epoque elle allaitait notre bebe .

depuis elle a eus de nombreuses crises d'hysteries j'ai enregistre plusieurs de ses crises sur clefs MP3, j'ai essaye de la faire hospitaliser mais je n'y suis pas parvenu. ainsi elle m'insultait sans discontinuer le soir lorsque j'arrivais de mon travail vers 18:00 jusqu'a 1:00 voire 2:00 du matin sans raison et bien évidemment j'evitais a tous prix de lui repondre. la seule chose que je faisais c'etait de proteger mes enfants et de me proteger.

j'ai ecrit plusieurs fois au procureur de la republique, j'ai depose plusieurs mains courantes et plaintes.

nous nous sommes separes, je n'habite plus avec elle depuis un peu plus d'un an.

 j'avais saisi le JAF mais mon ex a saisi le JAF quelques heures avant moi.

j'ai eus pas mal de temoignages mais le juge n'en a pas tenu compte et a prefere s'appuyer sur ceux de madame la presentant comme une bonne mere, ainsi que sur l'expertise psychiatrique que j'avais reclame et qui totalement edulcore le comportement de mon expliquant son attitude par une depression et m'accusant de denigrer la mere de mes enfants devant eux, ce qui est bien entendu faux.

elle a obtenu la garde des enfants et la residence meme si j'ai un droit de garde de 5 jours tous les 15 jours et la moitie de des vacances avec bien entendu une pension alimentaire.

heureusement, la semaine apres le prononce du jugement mon ex etait interpellee par la brigade protection des mineurs. puis par le juge des enfants. depuis il y aune mesure de protection des enfants : AEMO.

Le juge essaie de retourner la situation contre moi en disant qu'il n'existe aucun element probant de maltraitance de mes enfants.

j'ai egalement fait appel de la plainte que j'avais retiree concernant sa tentative de strangulation.

j'en ai un peu marre de savoir que ,la parole d'un homme et d'un pere n'a aucune valeur a l'oreille de la justice, c'est une justice a deux vitesses et pas equitable du tout et surtout qui met en danger l'equilibre des enfants.

(*) le prénom a été changé

Voir les commentaires

Témoignage 4

16 Décembre 2008, 23:04pm

Publié par SOS Hommes Battus


Bonjour,

Je ne sais pas comment aider mon frère.

Il s'est séparé de sa femme depuis peu et il vit un vrai calvaire. Elle l'appelle plusieurs fois par jour, l'insulte, le rabaisse ... Depuis longtemps j'ai pu constater qu'elle le rabaissait, mais maintenant ceci va plus loin. Elle vient l'agresser jusque chez moi.

J'ai peur qu'il ne vienne plus me voir de peur des represailles, nous habitons elle et moi dans la même ville..
Elle dit que je m'interfère entre eux, et oui je le fais car j'essais de lui ouvrir les yeux.

Depuis quelques temps il m'a avoué que sa femme l'avait battu à plusieurs reprises et continuait. Il est vrai que mon frère est quelqu'un de très pacifique et qui évite les problèmes, il a des enfants.

Il essaie toujours de trouver des solutions à un problème et espère que sa gentillesse viendra à bout de la haine que peu ressentir sa femme. Il en est au point ou il veut tout lui laisser, la maison, les comptes en positifs, l'intégralité de son salaire, mais je sais très bien qu'elle ne s'arrêtera pas là, elle veut plus que ça, elle veut qu'il soit blessé au plus profond de lui même.

Son fils nous a expliqué qu'elle a envoyé son 1er mari en prison parce qu'il n'arrivait plus a payer la pension alimentaire.

Elle le harcèle pour qu'il lui donne tout, le culpabilise, le rabaisse tous les jours. Ensuite elle s'excuse milles fois. Ceci est incessant.

J'ai peur qu'il mette fin à ses jours, car il suporte de moins en moins cette situation. J'aimerai l'aider à se retrouver à lui faire comprendre que toutes ces années de reproches ne lui correspondent pas. C'est un bon père, et il mérite de retrouver la joie de vivre. Comment l'aider ou lui faire porter plainte. Je ne sais pas. Je ne pense pas qu'il veuille porter plainte, trop d'humiliant, et je le comprend.

Voir les commentaires

Anonymat

16 Décembre 2008, 23:03pm

Publié par SOS Hommes Battus


Vous qui hésitez à me contacter, je tiens à vous rappeller que les contacts avec SOS Hommes Battus restent totalement anonymes.

Je ne demande ni nom, ni adresse, ni même de quelle région vous êtes.
Par contre, j'apprécie d'en savoir en peu plus sur votre compagne afin de mieux cerner le profil des femmes violentes.

Si je fais paraître ici des témoignages, c'est en changeant les noms et les lieux.

Je reçois de nombreuses demandes de journalistes, d'étudiants en journalisme, d'étudiants en sciences sociales qui cherchent des informations sur les hommes victimes de violences conjugales et qui cherchent surtout à entrer en contact avec des hommes victimes afin de recueillir des témoignages.

Je ne leur fournis aucune coordonnées. S'ils veulent des contacts, je leur propose de laisser une annonce sur le forum.
A vous et à vous seul de décider si vous désirez leur répondre.


L'anonymat est total à SOS Hommes Battus.

Voir les commentaires

Quelques nouvelles de SOS Hommes Battus

16 Décembre 2008, 23:02pm

Publié par SOS Hommes Battus


Tout d'abord, sachez que si vous n'arrivez pas à me joindre, c'est parce que soit :
- vous appelez en dehors des horaires de la permanence,
- soit je suis déjà en ligne à répondre à une victime de violences conjugales.

Par expérience, un appel à la permanence dure en général 1 heure.

Merci de n'appelez qu'aux horaires prévus (voir les horaires de la permanence dans l'article ci-dessous)

N'oubliez pas que vous pouvez me joindre par email à soshommesbattus@yahoo.fr

J'essaie de répondre le plus rapidement possible.
Mais ne vous impatientez pas, vous n'êtes pas seuls.


Je voudrais aussi vous signaler, qu'il ne faut pas confondre les aléas au quotidien avec parfois conflits dans le couple et les schémas des violences conjugales.
Quelques appelants en ce moment ont, je pense, quelques difficultés à faire la part des choses.
J'y reviendrais dans un prochain article sur ce site.

Enfin, je voulais vous annoncer que les choses bougent doucement.
En effet, je viens de recevoir un email d'une personne travaillant dans un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) en région parisienne qui vient de réaliser un signalement pour maltraitance d'une femme envers son mari.

Merci à cette personne pour sa prise de conscience et son action

Voir les commentaires

La permanence téléphonique

16 Décembre 2008, 23:00pm

Publié par SOS Hommes Battus


Je rappelle que la permanence téléphonique de SOS HOMMES BATTUS a lieu les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9 h à 11 h du matin


0951 73 44 94


Dans la mesure où cela vous est possible, SOS Hommes Battus peut vous rappeler.
Dans ce cas, n'oubliez pas de préciser dans votre message votre prénom et un n° de téléphone.

En dehors de ces horaires, vous pouvez contacter SOS Hommes Battus par email à :
soshommesbattus@yahoo.fr

Voir les commentaires

Les violences faites aux hommes

16 Décembre 2008, 22:59pm

Publié par SOS Hommes Battus


Notre Société jette un regard bienveillant sur les femmes.

Douces, non violentes, elles sont les victimes de la violence des hommes. Jamais il ne pourrait être envisagée qu’elles soient agressives et violentes envers les hommes.


Le fait que les femmes aient plus de risques d’être blessées lors de crises de violences conjugales –ce qui est une réalité- rend difficile la reconnaissance des violences envers les hommes.


Les professionnels de santé, lorsqu’ils constatent des blessures chez des hommes, ne pensent pas une seule seconde qu’il existe une explication autre que celle racontée. Par exemple, la thèse de l’accident du travail ou d’un accident de fin de semaine (jardinage, bricolage…) ou une blessure au sport, sera totalement gobée.


Les hommes parlent peu de la douleur et ont plus de mal que les femmes à admettre leur position de victime. De plus, les hommes tiennent des postes souvent plus dangereux physiquement que ceux des femmes, ce qui accroît leurs risques de blessures, disputes et bagarres sur le terrain. Ce qui fait que les professionnels de santé ne se posent pas la question des violences conjugales.


Lorsqu’un homme va pour déposer plainte pour violences conjugales, il doit en général faire face à l’ironie, le dénigrement des personnels des forces de l’ordre, qui n’hésite pas à plutôt croire la version de la femme agresseuse que la sienne.


Si de l’extérieur, il est déjà difficile de comprendre pourquoi une femme reste dans une situation de violences conjugales, alors pour un homme….


Comme les femmes victimes de violences conjugales, les hommes victimes offre en pâture leur faible estime d’eux-mêmes. A laquelle il faut ajouter la remise en cause de son statut de mâle.

Lorsqu’il y a violences conjugales, la personne abusées –qu’elle soit homme ou femme- tend à croire que cette situation vient d’elle. C’est de sa faute vous dit-elle. Elle est responsable de ce qui lui arrive.

Les hommes aussi sont dans le déni ! Cela ne peut pas arriver à un homme, donc ce n’est pas arrivé !

Les hommes, comme les femmes dans cette situation, espèrent toujours que cela s’arranger. La femme qu’il aime se calmera dès qu’il aura fait des efforts ou dès que son travail sera moins stressant ou quand les enfants seront plus autonomes… Les mêmes excuses que les femmes trouvent à leur partenaire violent !

Voir les commentaires

Le cycle des violences conjugales

16 Décembre 2008, 22:45pm

Publié par SOS Hommes Battus


Le but de celui ou celle qui abuse est d'obtenir et garder le contrôle. Dans la situation qui nous intéresse, à savoir celle dans laquelle c'est la femme qui abuse de son partenaire, elle veut que vous vous comportiez seulement selon ce qu'elle veut.

Le cycle des violences conjugales répond en partie à la question de "comment en suis-je arrivé là ?". Vous avez l'impression de tourner en rond, que tout cela ne mène jamais à rien sauf à la violence.
Et vous avez raison.

Quelques soient vos efforts pour trouver des réponses et une solution, rien n'arrête les abus de votre partenaire. Du coup vous ressentez un mal-être, une faible estime de vous même et surtout en situation d'insécurité totale.

Je rappelle que quoi que vous fassiez, rien ne changera. Pour que cela change, il faut que la volonté et la motivation vienne de votre partenaire. C'est le seul moyen pour que cela évolue dans le bon sens.

Voici quel est le cycle des violences conjugales :

Phase 1 : montée de la tension

La tension est palpable. Vous ne communiquez plus. Vous commencez à avoir peur et cherchez à apaiser votre partenair.

Phase 2 : l'explosion

Présence des abus émotionnels, verbaux et physique. Votre partenaire est en colère, elle vous accuse de tous les mots, vous menace. Chantage

Phase 3 : réconciliation

Votre partenaire se noie dans les excuses, vous blâme pour ses éclats, nie vous avoir agressé ou dit que ce n'était pas aussi grave que ça et que vous en faites toute une histoire.

Phase 4 : accalmie

L'incident est oublié de part et d'autre. Tout est calme. C'est la phase de "lune de miel".




La répétition de ce cycle vous brise mine de rien, en douceur, pendant des mois voire des années. Il y a de forts risques pour que vous ne vous aperceviez même pas dans un premier temps que vous êtes en train de sombrer.

Vous pensez que vous avez la capacité et la force de vous en sortir. Mais en fait ce n'est pas le cas. Chaque cycle va vous faire descendre un peu plus, vous faire perdre un peu plus confiance en vous. Ecoutez-vous ! Où en êtes vous ? Que ressentez vous ?

- etes vous coupé des autres ? De votre famille ? De vos amis ?
- passez vous de plus en plus de temps à la maison sans avoir envie de sortir ?
- avez vous l'impression de que vous ne valez rien, que vous êtes bon à rien ?
- vous sentez vous déprimé ? Avez vous des idées noires ?
- éprouvez vous de la honte, des modifications importantes de vos émotions ?
- ressentez vous un mal-être (mentalement, physiquement) ?
- avez vous augmentez votre consommation d'alcool ? Consommez vous des drogues ?
- avez vous l'impression de vous couper du monde réel (avec une utilisation intensive d'internet par exemple) ?

Ces signes sont évocateurs de ce qui pouvez ressentir lorsque vous êtes pris dans un cycle de violences conjugales.

   

 

Voir les commentaires

Témoignage 3

16 Décembre 2008, 22:44pm

Publié par SOS Hommes Battus


J'ai 34 ans,je suis marié depuis 3 ans et ai 1 enfant agé de 4 mois.

J'ai fais venir ma femme de l'etranger (Maroc) pour lui donner une chance de réussir dans la vie.

Apres la naissance de notre enfant son comportement a radicalement changé. Insultes,menaces verbales et physique ( certificat medical a l'appui),chantage (si tu touches à l'enfant je crie et j'appelle la police en disant que tu m'as frappé!).Elle prend l'enfant en otage et me refuse des droits comme le fait de pouvoir sortir me promener avec mon enfant.Je vie sous une veritable dictature.

Je suis le seul a travailler et a subvenir aux besoins de la famille.

Aujourd'hui je dis STOP!J'ai depose plainte pour violence conjugal et attends la suite de cette affaire.Il apparait clairement aujourd'hui que ma femme ne m'a epousé que pour pouvoir venir en France!Moi qui est fait un mariage d'amour je suis completement abattu face a cette situation.

Je suis une personne de bonne moralité et n'ai jamais eu affaire ni à la police ni à la justice!Et ce n'est pas aujourd'hui,marié,pere d'un enfant et desirant construire mon avenir que je vais commencer a m'attirer des ennuis...j'espere que la justice en prendra compte.

Voir les commentaires

Une femme blesse son mari

16 Décembre 2008, 22:42pm

Publié par SOS Hommes Battus


"7 août, Atlantic Beach, Floride - Amanda Trott a été arrêtée pour violences conjugales après avoir jeté une barquette de lasagnes surgelées à son mari durant une dispute.

Alertés par des voisins du couple, les officiers de police dépêchés au domicile des Trott ont trouvé le mari blessé à la tête par le projectile que sa femme venait de lui lancer. Celle-ci l'avait également giflé.

Accusée de coups et blessures, Mme Trott a été placée en détention."


Cette anecdote qui peut prêter à sourire est malheureusement représentative des petites violences dont l'homme peut être victime au sein de son couple et cela de façon quotidienne.


En France, nous savons que cette femme n'aurait pas été arrêtée. On l'aurait juste prié de se calmer et tout le monde aurait fait comme si de rien n'était.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>